Sortie à Branféré

Les élèves de troisième ont visité durant 5 jours le parc animalier de Branféré

Du lundi 10 au vendredi 14 octobre 2016, les élèves de troisième ont visité le parc animalier de Branféré dans le Morbihan. Cette année, les classes de 301, 302 et 304 étaient accompagnés des professeurs principaux, Martine Bourcois, Denis Monlucq, Vincent Fichet, Sophie Jacquemot et Laeticia Compiègne.

Ce voyage est centré sur l’éducation au développement durable et s’est déroulé du 10 au 14 octobre 2016 à l’école Nicolas hulot pour la nature et l’homme, en Bretagne, au lieu-dit le Guerno (le marais en breton).

Des élèves de 3 classes de troisième du collège ont séjourné et ont pu vivre plusieurs temps forts :

  • Découverte en 2 groupes puis en équipes de l'autonomie du parc animalier. Ce parc est dédié à la protection de la biodiversité et a pour mission de présenter à un large public les menaces pesant sur la biodiversité et les moyens pour limiter ces effets et la préserver.

  • Comprendre l’origine de la création de ce parc et ses valeurs patrimoniales. Les anciens propriétaires ayant légué ce parc à la fondation de France à la condition que sa vocation soit respectée. Hélène Jourde a été présentée ainsi que l’histoire de ce parc. Peintre animalier comparée au Douanier rousseau elle a su mettre en valeur cette biodiversité avant l’heure, elle a exposé à New York, Londres, Delhi et Sydney. Plusieurs reproductions de ses toiles jalonnent le parc.

  • La visite du barrage d’Arzal construit en 1970 pour lutter contre les inondations et les marées dues à la Vilaine a permis de comprendre le fonctionnement d’un tel ouvrage (technologie) et son impact sur un fleuve. L’homme ayant commis des erreurs a tenté de les réparer en construisant une passe à poissons : elle permet aux civelles de la mer des Sargasses d’achever dans les eaux du fleuve sa croissance et à d’autres poissons migrateurs, tel le saumon de l’Atlantique de faire le cycle de vie inverse.

  • In situ (parc et alentours de l’école) des enquêtes en petits groupes ont permis aux élèves de découvrir en lien avec la technologie et les sciences physiques différentes méthodes d’écoconstruction et les règles de base. Les gestes quotidiens qui limitent les impacts humains sur l’environnement ont été envisagés.

  • Les jeunes ont participé à la réalisation de maquettes : ébauches plus ou moins avancées de construction en rond sur le principe de la yourte tout en respectant les contraintes environnementales. Ces activités ont été faites en groupe imposé comme tout adulte peut être amené à travailler au cours de sa vie. Un grand nombre d’élèves a apprécié ce travail en projet et en équipe, partage et mutualisation de connaissances et de compétences.

  • Pour ce qui concerne leur parcours avenir, les collégiens ont pu durant 30 minutes interviewer 8 adultes travaillant sur le parc et l’administration, voire les cuisines en petits groupes et faire une présentation orale collective de leurs informations.

  • Une soirée nocturne dans le parc est toujours une activité particulière avec pour seul éclairage la lumière de la lune, le nourrissage des wallabies en semi-liberté et la visite de lieux privilégiés.

  • Une soirée astronomie expliqué par un paléontologue a permis de donner du sens aux cours de S V T et de sciences physiques et l’évasion vers les planètes Mars, Vénus, Saturne et Jupiter a concrétisé bien des notions parfois abordées superficiellement.

  • Le parc à Boats (filets et trampolines perchés dans les arbres) ont permis aux jeunes de se défouler, pour certains de vaincre des appréhensions ou de profiter de la hauteur pour observer la plaine africaine.

  • Les repas furent pris dans une immense yourte en bois éclairée sur le parc et très calme. Cela a permis la prise de repas conviviaux, et même de manger dehors un midi avec des frites. Les élèves furent surpris par la simplicité, la diversité et l’originalité des mets proposés.

  • Le temps de repos dans les chambres fut vécu sereinement par tous même si certains ont parfois eu du mal à gérer le temps des douches.

Pour la plupart des jeunes ce séjour fut agréable et digne de ce que nous attendions d’eux. Ce voyage initiatique est fait depuis 13 ans par les élèves du collège et favorise la découverte, la réflexion, le partage, le respect à titre individuel mais aussi entre pairs. L’équipe des animateurs et la direction de l’école Nicolas Hulot mettent tout en œuvre pour que le séjour soit agréable et contribuent par la qualité de leurs interventions à la réalisation de ce projet collectif.

Un grand merci à tous ceux qui ont contribué au bon déroulement de ce séjour.

Mme Bourçois

Mis en ligne par M. Poirel avec l'aide des élèves participant à l'atelier journal